Visite au château de Seneffe

Rendez-vous au Château.

Le 10 mars : Visite de l’exposition d’Emile Souply  et «  Faste et Intimité » au château de Seneffe.

Parcours assez court mais très intéressant, troisième mi-temps un peu plus longue J

 

 

 

Pour info : Emile Souply a marqué de son empreinte le monde de l’orfèvrerie contemporaine belge, non seulement par l’originalité de ses

créations mais également par son inventivité et sa maîtrise de différentes techniques. Orfèvre mais aussi sculpteur, il aimait jouer avec les matières, les formes; le tout rehaussé d’un brin de fantaisie.

Formé à l’école des métiers d’art de l’abbaye de Maredsous, il est l’un des premiers orfèvres à avoir conçu pour le bijou un langage totalement spécifique. Il y exploite des techniques ancestrales comme le battage du fer et la soudure par fusion et pratique la coulée et l’estampage à froid de l’argent.

Comme tout artiste, il a intégré dans ses créations, au fil des décennies, l’air du temps. C’est par exemple le cas avec son célèbre bijou « Mercedes » qui détourne de façon ludique l’objet censé représenter.

Pierre-Paul Dupont dit de lui « Il associe la notion de plaisir à celle du jeu: plaisir d’inventer et de réaliser pour l’artiste, plaisir de porter et de montrer pour l’heureux détenteur du bijou. ».

Moins connues ses créations en mobilier seront également exposées, tout comme certains dessins préparatoires à ses réalisations.

Emile Souply a marqué son époque et le Musée de l’Orfèvrerie de la FWB s’en souvient.